Swiss Power Wrestling
 

War Report - Wednesday Warzone 26, report !

Deuxième show warzone de cette année 2016, l'action était à son comble au taco's bar, et le publique était au rendez-vous !

Premier match de la soirée, en série semi-professionnel national, Drakan Petrovic faisait face à Khaled.



Les deux jeunes catcheurs ce sont affronté dans une attitude très sportive pour le plus grand plaisir du publique. D'abord au coude à coude, Petrovic a pris l'ascendant et a réussi à placer un puissant plaquage au sol.


Une belle victoire pour cet athlète qui semble avoir un bel avenir dans le catch.

Pour le 2ème match c'est d'abord Akuma qui a fait son entrée.


Son adversaire était l'ancien champion romand Jason "the swiss bsuter"


Akuma a tenté de prendre Jason de vitesse avec une pluie de coup qui a bien déstabilisé le Swissbuster


Mais à la façon d'un tank, Jason a repris le dessus.


Pour se défaire de la situation, Akuma a tenté de prendre de la hauteur et s'est jeté de tous son poids dans un magnifique crossbody



Mais Jasona réceptionné son adversaire et l'a porté au tapis avec un fallaway slam.


Il a ensuite rapidement plaçé un sitout spinebuster, sa spécialité. Victoire absolue du Swissbuster.




Ensuite Kurt Simmons est venu rappeler le match du mois passé et la victoire controversée de Lee Cahalane (voir Warzone 25)

Avec le soutiens bruyant du publique, il réclamait un match retour face à Lee.

Adrian Johnatans est alors arrivé.


Le british stallion a déclaré que les grands catcheurs de catégorie internationale tel que Lee, Jason ou lui même ne devraient pas avoir à se soumettre aux caprices de petits noms locaux. Il a proposé un challenge à Kurt, celui de battre le poids-lourd belge Steve Kunningas.








Steve a débuté le match en force, prenant avantage de la différence de poids.



Kurt est resté très combatif et de nombreuses prises qui auraient mis fin à un match face à un autre adversaire n'ont pas eu raison de lui.


Steve Kunningas a sorti un arsenal de prises mettant à mal Kurt Simmons.


Toujours dans le match, Kurt a tenté une attaque frontal puis de placer u bodyslam pour reprendre le dessus mais son adversaire, trop lourd lui est retombé dessus.


Changement de stratégie Kurt essaye alors de prendre Steve de vitesse.


Presque à bout, il a ramené le match à une situation d'égalité avant de finalement placer un super kick droit dans le visage du Belge.

S'octroyant une victoire mémorable. Mais il reste sans doutes de nombreux obstacles à relever pour Kurt Simmons avant de pouvoir s'en prendre à Lee Cahalane.

Le main event était un match à tendance historique opposant les deux plus grosses pointures de la SPW dans un match "carrière vs carrière" (le perdant prend sa retraite) pour le titre de champion Suisse.

Le challenger Adrian Johnatans


Et le champion Yoshihiro Yamada, qui avait lancé ce défis de taille au british stallion.


Malgré l'excitation du publique, la tension était palpable; à la fin du match l'un des deux ne serait plus catcheur...


Le match débute avec des échanges de technique systématiquement contré par l'adversaire et personne ne prend vraiment l'avantage.


Mais un instant inattention du british stallion suffit à Yamada pour placer son T-bone suplex.

Le stallion au sol, Yamada est prêt à en finir immédiatement avec un coup de genoux dans la tête, mais le stallion est encore frais et il trouve la faille dans cette prise de risque de Yamada.

Les premiers instants du match donne le ton et l'état d'ésprit des deux athlète prêt à aller au delà de leurs limites.


Yamada au sol, Adrian concentre toute sa force de frappe sur les lombaires de Japonais avec une pluie de décentes du genou.


Il continue son travail ciblé et il deviens clair qu'il a une stratégie bien précise en tête.

Yamada peut se défaire de la plupart des prises et connaît également les points faibles du british stallion, il s'attaque donc d'abord à ses jambes avec un puissant ankle lock pour réduire la force d'attaque du british stallion.


De son côté Adrian aussi sait sortir de nombreuses situations dangereuses.


Il passe à la vitesse supérieur avec une série de brises-dos qui font grincer le publique des dents. On se demande encore comment Yamada peut tenir debout.


Malgré sa combativité, on sent à ce moment là que Yamada commence à faiblir et il se fait prendre un torture rack des plus douloureux, pliant encore un peu plus ses lombaires.



Pourtant, coup de théâtre, malgré la difficulté, il se fait tournoyer et intercepte le british stallion dans un crossface brutal, pliant cette fois la nuque d'Adrian en deux.

Cette dernière prise met à mal le british stallion mais il a subi moins d'attaque et s'en sort.

En attrapant une des jambes de Yoshihiro Yamada, le british stallion retourne la situation dans un ankle lock mais Yamada est un expert de cette prise et connait toutes ses failles. il n'a aucun mal à la retourner.


Il place un shining wizard droit au visage du british stallion mais ce dernier résiste et se relève encore. Yamada lui assène un coup de pied au bas ventre pour préparer un nouveau t-bone suplex mais le stallion attrape sa jambe.

Grosse erreur du british stallion car il ouvre la porte à un magnifique enzugeri, coup de tibia droit dans la tempe et de plein fouet.


Le british stallion est complétement KO et Yamada veut mettre la couche de vernis pour une victoire en bonne et due forme. Il monte sur la 3ème corde pour placer son frogsplash mais Adrian, à moitié inconscient vise la tête de Yamada.


Un coup de pied droit dans la mâchoire qui égalise complètement la situation. Les deux hommes ont subit autant de dégâts et sont au sol...



Yamada se relève, une demie seconde avant le british stallion, ils titubent mais Yamada place son t-bone suplex. ça pourrait être la fin...
Yamada prend son élan pour mettre un coup de genou à la tête du british stallion mais Adrian attrape sa jambe et l'amène au sol.


Yamada résiste


Mais Adrian réussit enfin à finaliser sa stratégie. Il place un camel clutch qui attaque directement les lombaires déjà affaiblis de Yamada tout en lui assurant un contrôle quasi total.


Cette prise est insoutenable en elle seule, mais avec le travail ciblé d'Adrian elle dépasse l'entendement. On s'attend à voir Yoshihiro Yamada abandonner sous la douleur mais pourtant le temps passe et il résiste, il y'a un dernier souffle d'espoir dans le publique puis cela deviens évident, Yamada n'abandonnera pas mais il ne peut plus sortir de la prise. Sous la douleur et le poids du stallion, il tome lentement en K.O. l'arbitre annonce un k.o. technique et Adrian Johnatans remporte ce match.


Le stallion lui même est surpris et semble presque attristé car malgré l'intense rivalité, un certain respect existe entre les deux athlètes.


Tandis que l'équipe médical prend Yamada en charge...


Adrian Johnatans parade avec la ceinture Suisse


Pourtant ce soir, le héro c'est Yoshihiro Yamada. Applaudit chaleureusement et bruyamment par la foule, sous les nombreux compliments de nos commentateurs et avec beaucoup d'émotions Yoshihiro Yamada quitte le ring pour la dernière fois.

mis en ligne le : 19.04.16 par SPW

Swiss Power Wrestling
Design & Webmonstering by Pat.O
Contact: webmaster@spw-catch.com