Swiss Power Wrestling
 

War Report - Wednesday Warzone 25, report !

Pour la 7ème saison consécutive, Wednesday Warzone a été lancé au taco's bar.

En cette année 2016, quelque nouveaux catcheurs issus de nos écoles ont pu se frotter aux professionnels du roster.


Le Lausannois d'origine serbe Drakan Petrovic est donc monté sur le ring après 2 ans de formation et d'entraînement.


Son adversaire n'était pas des moindres puisqu'il s'agissait de l'ancien champion national Adrian Johnatans qui arborait une nouvelle veste à ses couleurs réalisée par notre partenaire "El Diablo".


Adrian a rapidement débuté le match en tentant de prendre l'ascendant.


Drakan Petrovic a trouvé une faille et pris le contrôle avec une prise de tête.


Il a maintenu le contrôle malgré plusieurs tentative du Stallion de s'en défaire.


Manquant d'expérience il a raté plusieurs occasion de passer à l'offensive et Adrian a immédiatement saisie l'occasion pour renverser la situation.



Il n'a pas eu de peine à maintenir Drakan au sol en focalisant son attaque sur les jambes.


De son côté, Drakan a fait montre d'une belle combativité jusqu'au bout.


Il n'a pas su éviter une Belly-to-belly over head suplex du british stallion qui mis fin au combat.

Il reste encore du chemin à parcourir pour ce jeune espoir du catch avant de rivaliser avec des pointures professionnelles mais ce baptême du feu lui donnera sans doute beaucoup d'assurance pour la suite de sa carrière.


Le 2ème combat voyait aussi débuter un jeune vaudois issu d'école lausannoise de catch. Cette fois il s'agissait de l'Yverdonnois Nolan DeLeuret.


Là encore, la SPW lui a proposé un adversaire beaucoup plus expérimenté, en la personne de Xavier Burns, venu d'Irlande et porteur du titre "All Star Champion" de la fédération Irlandaise.




Le match débute au coude à coude mais il ne faut pas trop de temps à Xavier Burns pour trouver des failles dans le catch moins expérimenté de Nolan.



DeLeuret fait preuve inintelligence et essaye de maintenir son adversaire au sol à plusieurs reprises afin d'éviter que Burns n'aille chercher dans son registre préféré.


Dommage pour lui ! Burns atteint le coin du ring et place un magnifique cross body sur Nolan DeLeuret. Ce dernier sort du ring et refuse la suite du combat.

Au compte de 10, Nolan perd le match, il s'agit d'un approche légale mais rarement vue, laissant entrevoir un égo déjà bien place chez le jeune catcheur qui a ainsi refusé une victoire "régulière" à son adversaire irlandais.


Pour le 3ème combat, c'est le genevois "Thunder" qui participait à sa 2ème saison de catch qui est monté sur le ring.

Face à l'ancien champion romand Jason.


Thunder a débuté le match en force, plaçant quelques belles prises sur Jason.


Mais 8 ans de pratique pour le valaisan font de lui un homme d'expérience et il a arrêté son adversaire de manière assez brutale.




Quelques écrasement plus tard, Jason remporte une victoire confirmée.


La championne en titre miss Sara Jay a fait son entrée.


Elle avait accepté d'affronter deux catcheuse dans un match handicap (2 contre 1) mais ses adversaires ne se sont jamais présenté. Visiblement le CV bien rempli de notre championne ont dissuadé ses adversaires.

Le publique est déçu mais fait entendre son soutiens à la championne lorsque Lee Calahane débarque.


Il s'installe bien confortablement au centre du ring et insulte copieusement la championne, lui indiquant que le catch féminin n'est qu'un sous produit. Il lui ordonne ensuite de s'en aller.


On ne provoque pas une championne de catch sans en assumer les conséquences. Miss Sara Jay colle une baffe royale au visage de Lee.

Mais Lee, visiblement dénué de galanterie a répondu avec un coup de chaise qui a envoyé valsé la championne hors du ring.


Son adversaire du soir, Kurt Simmons a immédiatement accouru



Accouru pour aider Sara Jay, mais visiblement elle n'en avait besoin. Elle l'a encouragé à remporter une victoire écrasant contre Lee.


Warzone étant un véritable rendez-vous de catch professionnel ce match était un championnat romand de catch !!!


Kurt a pris le contrôle du match immédiatement


Mais Lee a intelligemment exporté le match hors du ring pour déborder son adversaire.


Kurt s'est défendu mais cette balade hors du ring l'a déstabilisé.



Lee Calahane a concentré toute sa force de frappe dans les jambes de Kurt Simmons.


Affaibli mais pas à cours de ressources, Kurt a repris l'ascendant sur Lee malheureusement ralentit par ses jambes endolories.


Même la prise en 4 portée par Lee n'a pas eu raison de lui et il a déchaîné tout son vocabulaire catchesque.

Lee s'est alors emparé de sa chaise, avec pour projet de frapper Kurt, mais celui-ci l'a pris de cours avec un superkick en pleine mâchoire.


Lee Calahane s'est écroulé inconscient, Kurt à croché sa jambe et mis son poids pour coller les épaules de son adversaire au sol et l'arbitre à compté jusqu'à 3.

Le publique, qui était totalement derrière Kurt a laissé sortir sa joie mais l'arbitre à immédiatement annulé la victoire.



Au plus grand dam de Kurt, et du publique, les épaules de Lee ne touchaient pas le ring mais la chaise sur laquelle il était tombé. Le match a donc repris.

Les deux hommes à bout n'en revenaient pas mais Lee a sauté sur cette occasion et à nouveau a fait une prise en 4 sur les jambes de Kurt déjà largement affaiblies.


Cette fois il a été impossible pour Kurt de surmonter la douleur, préférant surement éviter de graves séquelles il tape au sol et déclare forfait.

Copieusement hué par le publique Lausannois, Lee Calahane leur a répondu par des gestes obscènes.


Malgré la défaite, les Lausannois ont bruyamment applaudi Kurt Simmons qui s'est battu jusqu'au bout. Il promet de ne pas en rester là et on peut s'attendre à des étincelles pour le prochain épisode de Warzone. Rendez-vous est pris pour le mercredi 30 mars au taco's bar !

mis en ligne le : 06.03.16 par SPW

Swiss Power Wrestling
Design & Webmonstering by Pat.O
Contact: webmaster@spw-catch.com